Nathalie Douillard

Nathalie Douillard questionne la condition terrestre, et notre vision du monde.

Au travers de l’actualité mais également d’investigations dans les livres d’Histoire et des Sciences Humaines et Sociales, elle tente de révéler l’incidence des déplacements de l’homme sur les cultures et l’environnement, en représentant les objets et matières vivantes qui l’accompagnent.

A la recherche de lumière et de transparence, elle travaille le cuivre avec des aquatintes, ou égraine le métal directement au berceau et à la roulette. Le travail sur linoléum permet de se libérer de la presse, en imprimant au Baren ou en tamponnant sur de grands supports, tels que des cartes marines. Dans ses toiles, l’artiste utilise la peinture à l’huile avec des pigments qu’elle mélange elle-même, et travaille par glacis, cherchant à faire vibrer la luminosité des couleurs. 

Le manque de gravité terrestre et le mélange d’angles de vue en plongée ou contre-plongée dans les œuvres de Nathalie Douillard, désorientent le spectateur et l’invitent à ressentir le Mouvement.