Exotisme dans les jardins bretons

Les premières gravures de cette série représentent des plantes les plus connues qui ont embelli nos jardins bretons. Leur empreinte dans le paysage actuel est le fruit de multiples déplacements volontaires ou non des hommes.

Nous constatons aujourd’hui les conséquences de ces déplacements de végétaux sur la géographie économique et sur la biodiversité.

L’utilisation du gaufrage sans couleur pour représenter ces plantes venues d’ailleurs symbolise cette empreinte profonde dans nos territoires. Les motifs ethniques en couleur sont là pour rappeler leur origines exotiques et leur appartenance à d’autres cultures lointaines.